Suivez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter

Marseille et l'environnement marin

Calanque. © Agnès Poiret /  AAMPCalanque. © Agnès Poiret / AAMP

Depuis plus d’une décennie, la Ville de Marseille met en œuvre des politiques exemplaires  de conservation et de développement durable de ses zones marines et côtières.

A l'occasion d'IMPAC3, le dépliant de sensibilisation publié par la Ville avec le comité français de l'UICN souligne cette volonté.

Protéger la mer,
c'est tout bénéfice (PDF)

Mais l'engagement environnemental à Marseille, c'est plus que du papier. Ses réalisations phares  incluent :

  • l’ouverture en avril 2012 du premier parc national créé en zone périurbaine en Europe, le Parc national des Calanques, qui allie les dimensions marine et terrestre ;
  • la construction et l’immersion de près de 30 000 mètres cubes d’habitats sous-marins dans le cadre du programme RECIFS PRADO, ce qui en fait le plus grand récif artificiel d’Europe et de Méditerranée ;
  • le remplacement des anciens balisages maritimes par de nouveaux dispositifs plus respectueux des fonds sous-marins ;
  • le développement d’un partenariat majeur avec le Conservatoire du littoral, dans le cadre de l’Initiative pour les petites îles de Méditerranée (PIM) ;
  • l’implication locale dans plusieurs réseaux de protection de la mer à l’échelle nationale, méditerranéenne et européenne, tels qu’Eurosite et MedPAN.

Le Plan de gestion de la rade de Marseille (PGRM) apporte une cohérence à l’ensemble des actions menées sur les territoires littoraux et marins. Il contribue au développement de partenariats entre institutions et avec les acteurs économiques.

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter